Un peu d’histoire

Le Noble Exercice de l’Arc de Genève dont l’origine remonte à 1444, est la plus ancienne société genevoise encore en activité.

Nos archives montrent que plusieurs membres du Noble Exercice de l’Arc ont joué un rôle important dans l’histoire de Genève.

Le Noble Exercice de l’Arc est ouvert à tous ceux qui s’intéressent au tir à l’arc et à nos activités; il n’a pas d’appartenance politique, religieuse ou économique.

Nous maintenons des traditions, librement acceptées, qui assurent la pérennité de notre société. Aujourd’hui encore, le Noble Exercice de l’Arc pratique d’anciens tirs historiques.

C’est aussi dans cet esprit que nous entretenons les meilleures relations avec d’autres sociétés -de tir à l’arc ou patriotiques-.

Les membres pratiquent le tir à l’arc, sans esprit de compétition, mais dans un climat courtois, respectueux des usages, tout en cultivant le désir de se perfectionner eux-mêmes.

C’est cette ambiance conviviale qui préside aussi bien sur le pas de tir que lors de nos réunions amicales.

Notre société fait usage de blasons classiques et traditionnels, tel celui du « Soleil » qui détermine pour l’année, le Roy du NEA.

Voici quelques exemples de blasons et tirs associés qui différencient le tir à l’arc au Noble Exercice de l’Arc de Genève:

a/ Blason FITA de 80 cm de diamètre, à zones concentriques circulaires de 4 cm de large, numérotées de 1 à 10.

                Les zones    1 et 2 sont de couleur blanche                                       
                                     3 et 4 sont de couleur noire
                                     5 et 6 sont de couleur bleu roi
                                     7 et 8 sont de couleur rouge
                                     9 et 10 sont de couleur jaune (or)

b/ Règlement du Tir aux couleurs

I1 est tiré en 36 flèches et tient compte :

  • du classement aux points
  • du rang au plus profond mesuré sur les 24 premières flèches,
  • et du nombre de 10 touchés
  • des distacts du jour et du mois.

a/ Emblème genevois du soleil, comportant 21 rayons amovibles rouges, jaunes et blancs, le tout fixé au sommet d’un mat d’au moins 5 m de haut.

 b/ Règlement du Tir au Soleil
Cet ancien tir traditionnel s’effectue le matin, lors de la fête annuelle.
Ce prix se tire en un maximum de 16 flèches, flèche par flèche ; il est terminé avant la seizième volée si tous les rayons et le petit rond du centre sont tombés.
Ce tir a lieu individuellement, en commençant par les Officiers, suivant leur grade, puis les Conseillers et les Chevaliers par rang d’âge.
Tout rayon qui est touché, mais qui ne tombe pas, n’est pas compté.
La première place appartient à l’archer qui a abattu le dernier rayon; la deuxième à l’avant dernier et ainsi de suite en remontant l’ordre dans lequel les rayons sont tombés.

Au nombre, ce genre de tir ayant été préféré par notre ami Roger Stirn.
Afin d’égaliser les chances de tous les archers, les points atteints seront validés comme suit :

  • Les chiffres premiers 1, 2, 3, 5 & 7 seront notés au septuple de leur valeur normale, soit 7, 14, 21, 35, & 49.
  • Les chiffres premiers 11, 13, 17 & 19 seront notés au triple de leur valeur normale, soit 33, 39, 51 & 57.
  • Tous les autres points seront notés à leur valeur normale, sauf le 15, chiffre de mauvais augure par excellence (3 x 5) qui sera noté comme zéro.

a/ Une cible au nombre, dont les zones mentionnées ci-dessus auront été coloriées pour faciliter la notation des points.

 b/ Règlement  Challenge Stirn

Le challenge Roger Stirn fera l’objet d’un tir spécial qui aura lieu si possible le jeudi du Jeûne Genevois.
Le tir sera ouvert par le doyen des Chevaliers, ce par les mots :
‘’J’ai l’honneur d’ouvrir ce tir, consacré à la mémoire de feu le Chevalier Roger Stirn’’.
Les Chevaliers présents répondront :
‘’Que son souvenir reste vivant parmi nous ! ‘’
Il sera tiré 24 flèches, flèche par flèche.
Le gagnant du Challenge Roger Stirn est celui qui aura obtenu le plus grand nombre de points,
Le gagnant du Challenge Roger Stirn, qui aura obtenu le plus grand nombre de points, offrira au dernier classé un distact de malchance d’une valeur de 1.5 fois le distact du jour.
Les distacts du jour et du mois restent valables pour ce tir, de même que les petits blancs (20), ceci à leur valeur habituelle.

Le NEA allouera pour le tir du challenge Roger Stirn des primes d’argenteries triples de celles d’un tir normal au nombre, ceci sur la base du classement.
Le prix du challenge Roger Stirn sera attribué définitivement au chevalier qui l’aura remporté 3 fois en l’espace de 7 ans, ou à défaut au chevalier qui l’aura gagné 5 fois, ceci sans limite dans le temps.